Extension de Maison : comment faire pour agrandir sa maison ?

14 octobre 2022

8 min

Quentin Vermare

Avec la crise COVID traversée et le confinement, de nombreuses personnes ont pris conscience que leur logement manquait de place. Certains ont même déménagé pour trouver plus grand ! Pourtant, il faut savoir qu'il revient bien moins cher aux propriétaires, lorsque cela est possible, de réaliser des travaux d'extension dans leur maison plutôt que d'acheter un logement plus grand. Il n'est pas rare que certains travaux coûtent le même prix que des frais de notaire lors d'un achat. 

Vaut-il mieux Changer de maison ou agrandir sa maison actuelle ?

Prenons par exemple une extension de 30m² à 2500€/m² soit 75 000€. Si cette extension est réalisée sur la région lyonnaise le prix au m² peut monter entre 4000 et 5 000€ /m², voire plus cher encore, l’opération peut donc être très rentable surtout en cas de revente par la suite.  

Il est vrai que 75 000€ est une somme importante bien sûr mais il faut savoir que lors de l’achat d’une maison par exemple à 550 000€ les frais de notaire seront d’environ 44 000€ ( 8%) et les frais d’agence de 33 000€ (6%) soit 77 000€ de frais au total. Il est donc bon de se poser la question entre changer de maison ou agrandir la maison actuelle.

Quels sont les différents types d'extension de maison ?

Une extension consiste à agrandir la surface d'une construction existante en organisant des travaux, en veillant à conserver un lien physique et fonctionnel avec le bâtiment existant. À savoir, il existe des extensions verticales et des extensions horizontales.  

types extensions maison

Extension horizontale 

La plus fréquente pour les maisons avec un grand terrain, c'est l'extension de maison horizontale, qui est construite dans le prolongement de la maison.

extension-maison

Construction d’une véranda

Vous manquez d'une pièce dans votre habitation ? Vous voulez agrandir une pièce de votre logement ? La véranda peut être la solution. Votre logement possède une terrasse ? Pourquoi ne pas la transformer en véranda afin d'en profiter toute l'année ? 

C'est l'extension horizontale la plus populaire. Elle est attenante à la maison et formée principalement de verre en façade (voire en toiture). Elle peut aussi posséder une toiture ou bien être à toit plat pour un côté plus moderne. Il est important de bien se faire conseiller car la qualité du verre utilisé est primordiale en termes de qualité d'isolation afin d'éviter l'effet de serre l'été lors des grosses chaleurs, ou au contraire le froid l'hiver si le verre n'est pas de bonne qualité. Ces dernières années, de très grands progrès ont été faits en termes de résistance thermiques avec des verres pouvant aller jusqu'à 9.36 KW/m². 

Les Piliers du Bâtiment peuvent vous conseiller pour faire le bon choix. 

veranda-maison

N'hésitez pas à nous contacter pour votre besoin d'extension !

 

Le prix de la construction d’une véranda est variable selon sa taille, les matériaux choisis, le degré d'isolation souhaité et les divers aménagements voulus. L'ossature de la véranda peut être de divers matériaux tels que le bois ou l'aluminium.  

Son atout est la luminosité de par les baies vitrées, et selon les matériaux utilisés : une performance thermique et acoustique.

Dans le cadre de la création d'une extension, certaines démarches administratives sont à effectuer obligatoirement 

  • Lorsqu'il s'agit d'une extension d'une surface inférieure à 5m2 : aucune démarche administrative particulière n’est à réaliser auprès de la mairie de votre commune, sauf si la hauteur est supérieure à 12m.
  • Si la surface est supérieure à 5m2 et inférieure à 20m2 et que la commune ne dispose pas d'un Plan Local d'Urbanisme (PLU) ou si la surface créée est supérieure à 20m2 et inférieure à 40m2 dans une commune qui dispose d'un PLU et que la hauteur est inférieure à 12m : il faut bien penser à réaliser une demande préalable à la mairie.  Si la hauteur dépasse 12m il faudra un permis de construire.
  • Si la surface est supérieure à 20m2 (ou à 40m2 pour les communes disposant d'un PLU), une demande de permis de construire devra être faite auprès de la mairie. Si la surface totale du logement est supérieure à 150m2 après travaux, il faudra non seulement effectuer une demande de permis de construire mais également faire appel à un architecte DE.

Vous pouvez savoir si votre commune est couverte par un PLU sur le site du gouvernement.  

L'extension de plain-pied

Vous possédez du terrain autour de votre maison ? Vous avez pour projet d’agrandir ou créer une nouvelle pièce ?  L'extension de plain-pied est la solution.

Les critères à prendre en compte pour réaliser l'agrandissement de votre maison sont :  

  • votre budget ; 
  • le type de terrain ; 
  • la surface de votre habitation existante ; 
  • l'usage de la future extension. 

Les différents matériaux utilisés peuvent être le parpaing, le béton, le bois, la brique, l'aluminium, etc.  

Les démarches administratives sont exactement les mêmes que pour les vérandas.  

Il est également possible de réaliser une extension à toit plat, si architecturalement cela reste harmonieux avec la façade de la maison existante. Son bénéfice est un gain de place, car non seulement il y a le gain de l'extension en elle-même mais également de la terrasse que peut offrir un toit plat. L’inconvénient premier peut être l’étanchéité, c’est pour cela qu’il est préférable de passer par un professionnel pour réaliser l’extension à toit plat afin d’éviter cela. 

L'extension en kit  

Enfin, de plus en plus de propriétaires optent, lorsque le terrain s'y prête, à l'extension en kit. C'est un agrandissement accessible et avantageux pour le propriétaire car il peut la réaliser lui-même s’il est bricoleur. 

 Il s'agit d'éléments constituant une ossature en bois en général, à assembler selon des plans types fournis par le constructeur. Il est nécessaire de réaliser ou de faire réaliser en amont, des fondations et une dalle, afin d'être sûr que le terrain soit bien mis à niveau et que l'extension soit bien stable et ancrée. Il faut veiller également au bon raccord avec la maison existante afin d'éviter d'éventuels dommages qui pourraient apparaître par la suite.  

Il existe différents types de kits, allant du plus standardisé et moins cher, au plus personnalisé et plus cher.  

À noter, le kit d'extension n'inclut pas les finitions.  

L’extension sur pilotis

Sur certains terrains trop en pente, il est possible de réaliser l’extension sur pilotis.  

Extension verticale

Lorsque le terrain qui entoure la maison n'est pas assez grand, ou si votre parcelle ne se prête pas à la construction d'une extension horizontale, il est alors possible de réaliser un agrandissement dans le sens vertical.  

extension-maison

La surélévation en bois  

Elle prend appui sur les murs porteurs de la maison existante. Ses atouts : légèreté et résistance. Le bois est également un très bon isolant naturel, de ce fait il permet de réaliser des économies d'énergie.  

La surélévation en bois est réalisable sur toute la surface de la maison existante, créant ainsi un nouvel étage, ou sur une partie seulement, pouvant ainsi créer une pièce.  

 Les démarches administratives sont toujours dans les mêmes conditions que pour les extensions horizontales.   

  • Si le projet d'extension comprend la pose d'une fenêtre de toit ou des modifications dans la charpente ou la toiture : Il faut également réaliser une demande préalable ; 
  • Si le projet d'extension prévoit des modifications dans les murs porteurs de la maison ou dans la façade, il faudra là réaliser une demande de permis de construire.  

La plupart du temps, les clients qui réalisent une extension souhaitent agrandir une pièce à vivre, mais il arrive aussi de plus en plus souvent qu’ils réalisent une extension afin de créer une suite parentale. Imaginez-vous un salon de 30m2 qui après les travaux d’extension mesure 60m2, avec des grandes baies vitrées, cela transforme votre maison. 

À savoir, lorsqu’il s’agit de créer une cuisine ou une salle de bain sur une extension, le prix au m2 augmente. 

Concernant les surélévations, la plupart de nos clients souhaitent réaliser une surélévation afin de créer une ou plusieurs chambres supplémentaires avec souvent une salle de bain. Il faut compter entre 2000€ et 3000€/m² pour la réalisation des chambres. Si une salle de bain est créée, le prix au m2 augmente alors également.  

Quels sont les critères à prendre en compte avant d'agrandir sa maison ?

Avant la réalisation des travaux d'extension, il faut prendre en compte différentes données :  

  • l'orientation de l'extension ; 
  • le dénivelé/la nature du terrain ; 
  • le respect des règles d'urbanisme (couleur, hauteur, matériaux...) ; 
  • la promiscuité avec le voisinage ; 
  • le choix des matériaux... 

Extensions

 

Les Piliers du Bâtiment sont là pour vous accompagner dans ce projet pour la partie maîtrise d’œuvre et les plans d'architecture, ils vous aident à choisir la meilleure extension selon divers critères comme par exemple :

  • la taille de l'extension,
  • le nombre de pièces à créer,
  • l'usage de l'extension future,
  • l'exposition,
  • votre budget,
  • etc.

Les Piliers du Bâtiment vous aident dans les démarches administratives en termes de déclaration préalable ou permis de construire.

Puis si vous avez besoin de vous projeter niveau budget, ils peuvent vous fournir un budget estimatif, avec lequel vous pourrez aller voir votre banque si vous avez besoin d’un financement, puisque ce budget estimatif prend en compte : 

  • les plans ; 
  • les déclarations ; 
  • la construction mais également son isolation, son alimentation électrique, l’aménagement intérieur ainsi que les finitions.

Un projet de rénovation ou d’extension ? Les Piliers du Bâtiment sont votre solution !

Articles similaires

Rénovation d'une maison à Lucenay dans le Rhône : étape par étape
Rénovation d'une maison en pierre près de Villefranche-sur-Saône
La rénovation énergétique
Quelle est la différence entre un architecte et un maître d’œuvre ?
Demande d'urbanisme : permis de construire ou déclaration préalable ?
Quelle est la différence entre maître d’œuvre et courtier en travaux ?