Quelle est la différence entre maître d’ouvrage et maître d’œuvre ?

23 avril 2019

9 min

Quentin Vermare

Lorsque vous faites construire, rénover ou transformer un bien immobilier, quelle que soit sa nature (appartement, local commercial, bâtiment, …), il est essentiel de connaître la différence entre le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage, deux acteurs essentiels sur un chantier. Découvrez ici leurs rôles et missions respectifs et leurs principales différences.

Qu’est-ce qu’un maître d’œuvre ?

Le maître d’œuvre, comme LES PILIERS DU BÂTIMENT, est celui qui est chargé de l’exécution et de la bonne réalisation des travaux sur un chantier. Il est également chargé de mettre en pratique les besoins du maître d’ouvrage du point de vue technique. Le maître d’œuvre peut être un artisan, un bureau d’études ou encore un cabinet d’architecte.

Qu’est-ce qu’un maître d’ouvrage ?

Le maître d’ouvrage peut être un particulier ou un professionnel public ou privé qui commande une construction. Il s’agit donc du client. Si le maître d’ouvrage n’a pas les compétences nécessaires pour définir clairement ses besoins en matière de construction, un maître d’ouvrage délégué peut intervenir. Ce dernier peut être un professionnel du BTP ou un artisan.

Quels sont les rôles respectifs du maître d’œuvre et du maître d’ouvrage ?

Le maître d’œuvre

Le maître d’œuvre a pour rôle de réaliser les travaux selon les exigences du maître d’ouvrage. Son intervention est bien définie et il doit veiller à ce que le chantier respecte les délais et le budget alloué. Ainsi, le maître d’œuvre est un expert du bâtiment qui doit posséder des compétences en architecture, en gestion et en artisanat.

Ses principales attributions consistent à :

  • Concevoir les plans de l’ouvrage,
  • Traduire les vœux du maître d’ouvrage en termes techniques,
  • Élaborer le calendrier de livraison des travaux,
  • Rédiger l’appel d’offres si c’est un marché public,
  • Coordonner les entreprises au cours des travaux,
  • Piloter le projet,
  • Assister le client dans les démarches administratives,
  • Apporter une assistance technique à la réception des travaux.

Le maître d’œuvre est généralement requis pour des travaux importants comme la construction, la rénovation ou l’agrandissement d’un bien. Ses rôles sont clairement définis dans un contrat de maîtrise d’œuvre.

Le maître d’ouvrage

Le maître d’ouvrage est le commanditaire du projet, c’est-à-dire celui pour lequel les travaux sont exécutés. Dans la plupart des cas, le maître d’ouvrage est le client final, bien qu’il puisse aussi déléguer ce rôle à un expert comme un bureau d’études ou un courtier en travaux.

Comme le maître d’ouvrage est celui qui commande les travaux, ses principales missions sont de définir les besoins de la construction, d’établir le cahier des charges du chantier et de fixer l’enveloppe budgétaire et les délais.

Tout comme le maître d’œuvre, le maître d’ouvrage peut être une personne physique ou une personne morale. Une fois que le projet a été défini, les deux parties peuvent procéder à la signature du contrat de maîtrise d’œuvre, lequel sert de cadre au projet et définit aussi la rémunération du maître d’œuvre.

les objectifs du maître d'ouvrage et du maître d'oeuvre

Faire appel à un constructeur et à un commanditaire de projet pour la construction de sa maison et de ses locaux d'entreprise est un gage du bon déroulement de votre projet.

En effet, le maître d'oeuvre se charge du bon déroulement du chantier conformément aux exigences du maître d'ouvrage. Il est tenu de respecter les délais et le budget alloué tout en assurant un résultat final conforme aux besoins du client.

Quant au maître d'ouvrage, il est l’interlocuteur par excellence du client. Une fois que le plan de construction de la maison lui est soumis, il est chargé de procéder au choix d’un constructeur, d’obtenir des devis et de négocier les prix. Pendant l’exécution du chantier, il doit veiller au respect strict des instructions du client qui a commandé sa maison.

Construire une maison ou une entreprise est un processus qui doit être réalisé conformément aux normes et aux techniques en vigueur.

Pour l’édification d’une entreprise, l’apport du constructeur est indispensable. Il maîtrise tous les tenants et aboutissants du chantier. C’est un professionnel qui maîtrise son métier et qui est en mesure de vous livrer le bâtiment de votre entreprise comme cela se doit.

Le commanditaire du projet se charge d’éviter les erreurs qui pourraient retarder la livraison de l’entreprise. Après les devis et la négociation des prix, son rôle est de veiller au grain et trouve des solutions lorsque des problèmes qui viendront freiner le bon déroulement du chantier surviennent.

Quelles sont les différences entre maîtrise d’œuvre et maîtrise d’ouvrage ?

Même si le maitre d’œuvre et le maitre d’ouvrage ont des rôles et des missions bien distincts, nombreux sont ceux qui les confondent encore. Pour les différencier, il faut considérer les principaux points suivants :

La décision finale

Pour toutes les décisions concernant le chantier, c’est le maître d’ouvrage qui a le choix final. C’est somme toute logique, lorsque l’on sait qu’il est le client. Ainsi, si le maître d’œuvre vérifie les factures, c’est au maître d’ouvrage de les régler.

En outre, le maître d’œuvre est en mesure de dresser une liste d’artisans et prestataires susceptibles d’exécuter et d'assurer la réalisation des travaux mais c’est au maître d’ouvrage de les choisir.

L’expertise

Le maître d’ouvrage n’a aucune compétence technique en travaux. Au contraire, le maître d’œuvre est un professionnel du BTP et il apporte une véritable expertise dans la gestion du chantier depuis la conception jusqu’à la livraison.

L’approbation des travaux

Le maître d’œuvre apporte son assistance au maître d’ouvrage dans la réception des travaux, mais c’est ce dernier qui note les réserves éventuelles et qui procède à la signature du procès-verbal de réception des travaux.

Le contrat de prestation

Le contrat de maîtrise d’œuvre qui unit les deux parties définit les attributions du maître d’œuvre, ses obligations ainsi que sa rémunération.

L’obligation de moyen et de résultat

Le maître d’œuvre a une obligation de moyen envers le maître d’ouvrage. Ainsi, si ce dernier considère que le prestataire n’a pas honoré ses obligations et que la construction ne correspond pas à ses attentes, il a le droit d’engager la responsabilité du maître d’œuvre. En outre, la jurisprudence oblige également ce dernier à une obligation de résultat.

 

Vous souhaitez avoir un devis sur la maîtrise d'oeuvre ? 

DEMANDER UN DEVIS

 

Quelles sont les différences entre un architecte et un maître d’œuvre ?

L’architecte peut être un maître d’œuvre mais le maître d’œuvre n’est pas forcément un architecte. Les différences se font ressentir en termes de compétences, dues à des formations différentes. L’architecte va concevoir un projet plus personnalisé et plus créatif que celui du maître d’œuvre. Mais le maître d’œuvre va, quant à lui, avoir des compétences affirmées sur la supervision du chantier, sur la sélection des entreprises qui vont réaliser les travaux, etc.

La différence entre les deux acteurs réside également du côté des assurances. En effet, le maître d’œuvre doit se protéger contre un litige éventuel concernant la conformité des travaux, tant vis-à-vis de la clientèle qu’avec les entreprises prestataires de services. Il se doit donc de contracter une responsabilité civile décennale ainsi qu’une responsabilité civile générale.

Il faut savoir que la responsabilité civile concerne la responsabilité des dommages qui affectent la solidité de l’ouvrage ou qui la rendent impropre à sa destination. La responsabilité civile générale ou dite de droit commun prend en charge les dommages physiques ou matériels causés aux tiers au cours de la construction. Bien que non obligatoire, c’est une garantie conseillée pour les maîtres d’œuvre.

Le maître d’ouvrage doit quant à lui procéder à la souscription d’une assurance dommages-ouvrage avant l’ouverture du chantier. L’assurance en question va couvrir sur une période de dix ans au cas où l’entreprise en charge du chantier présente des défaillances dans les procédures de réparation.

Ainsi, l’assurance dommages-ouvrage est obligatoire et permet en cas de sinistre, de malfaçons ou de vices cachés de se faire rembourser mais aussi de faire effectuer les réparations nécessaires qui font l’objet de la garantie décennale, sans nécessité l’intervention d’une décision de justice qui fixe les responsabilités.

Ce type d’assurance dommages-ouvrage est aussi nécessaire dans le cas où les choses tournent mal avec le constructeur ou l’entreprise chargée de rénover le bien. L’assureur prend en charge le remboursement des frais de remise en état dans les plus brefs délais et s’occupe aussi de la procédure de recours contre les prestataires concernés.

Le maître d’ouvrage doit donc souscrire un contrat d’assurance dommage-ouvrage. Il s’agit d’une assurance réglementaire devant être prise pour tous les travaux importants tels que l’extension, la construction neuve, l’extension… Elle couvre pendant une période de dix ans dans les cas des problèmes qui requièrent des travaux de réparation, notamment quand l’entreprise responsable refuse de prendre ses responsabilités ou n’est pas en mesure d’effectuer la réparation.

En résumé…

Le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage sont totalement différents, et particulièrement au niveau de leurs rôles. Ce sont des termes du jargon de la construction que les néophytes ont souvent du mal à distinguer, d’autant plus que la maitrise d’œuvre et la maitrise d’ouvrage peuvent être assurées par une seule et même personne.

Pour faire simple, il faut considérer le maître d’ouvrage comme le client, celui commande les travaux. Il peut être un particulier ou un professionnel qui travaille pour le compte d’un client final. Le maître d’œuvre est quant à lui la personne (physique ou morale) qui se charge de concevoir le projet, en apportant ses compétences techniques. Ainsi, il doit assurer le suivi des travaux et coordonner les différents corps de métier sous la houlette du maître d’ouvrage, en veillant à respecter les délais et le budget alloué aux travaux.

La différence entre le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage est fondamentale dans le management de projet. En effet, l’existence de missions spécifiques à chacun de ces deux acteurs évite de confondre ce qui a trait à la finalité du projet ainsi qu’à la manière dont il est réalisé. La maîtrise d’ouvrage se doit regarder l’ouvrage d’un œil détaché afin de le cadrer dans son contexte et son objectif. La maîtrise d’œuvre doit quant à elle rester focalisée sur le suivi du cahier des charges afin de s’assurer de la conformité du projet avec ce qui a été demandé.

Notre société de maîtrise d'oeuvre privilégie les artisans locaux, sélectionne attentivement les artisans du bâtiment et coordonne tous les professionnels du BTP sollicités sur votre chantier afin que celui-ci se déroule comme prévu, dans les délais impartis.

Vous avez besoin d'un architecte, d'un maître d'oeuvre ou d'un maître d'ouvrage ? N’hésitez pas à nous contacter pour vos projets de rénovation ou de construction. Nous saurons vous conseiller et vous dire si vous en avez réellement besoin et si tel est le cas, nous vous proposerons des entreprises de confiance.

Articles similaires

À quelles responsabilités le maître d'œuvre est-il confronté ?
Quelle est la différence entre un architecte et un maître d’œuvre ?
Quelle est la différence entre maître d’œuvre et courtier en travaux ?
Que contient le devis d'un maître d'œuvre ?
Rénovation d'une maison en pierre près de Villefranche-sur-Saône
Quelles sont les aides à la rénovation énergétique ?