Isolation thermique par l'extérieur : avantages, techniques et coûts

04 octobre 2023

2 min

Quentin Vermare

L'isolation thermique par l'extérieur (ITE) est devenue une approche populaire pour réduire les dépenses énergétiques des bâtiments. Dans cet article, nous explorerons les différentes techniques d’isolation extérieure, prenant en compte son coût et sa mise en œuvre, ainsi que ses avantages et limitations.

Les différentes techniques d'isolation thermique extérieure

L'isolation extérieure consiste à installer un matériau isolant recouvert d'un revêtement de finition, limitant ainsi les échanges thermiques entre l'intérieur et l'extérieur du bâtiment et maintenant une ventilation et une humidité optimales. Parmi les différentes techniques d'ITE on retrouve la finition par enduit (enduit minéral ou organique) et la finition par bardage (revêtement type PVC, métal, etc.).

Avantages de l'isolation thermique extérieure

L'ITE offre plusieurs avantages, tels que :

  • Amélioration des performances énergétiques : permettant la diminution des ponts thermiques responsables des infiltrations d'air et des variations d'humidité dans le logement. Cela se traduit par une réduction significative de votre consommation de chauffage et de climatisation ;
  • Économies sur les factures d'énergie : L'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) estime qu'une ITE bien réalisée peut entraîner une économie de 16 à 20 kWh/m2/an sur votre facture de chauffage ;
  • Confort acoustique : Bien que ce ne soit pas la raison principale pour choisir cette méthode d'isolation, les gains en isolation phonique sont également appréciables ;
  • Rénovation esthétique : L'ITE permet de rafraîchir et protéger la façade de votre maison des intempéries et de l'érosion.

Coût et aides gouvernementales pour l'ITE

Le coût de l'ITE est variable en fonction de la technique choisie, des matériaux utilisés et de la complexité architecturale de la façade. Les prix indicatifs se situent entre 100 € et 250 € par m2.

Des aides gouvernementales existent pour encourager les particuliers à réaliser des travaux d'isolation extérieure, telles que le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l'Agence nationale de l'habitat (ANAH).

Limitations et contraintes de l'isolation thermique extérieure

Malgré ses nombreux avantages, l'ITE présente certaines limitations et contraintes :

  • Coût : le coût initial important de l'ITE peut représenter un frein pour certains ménages malgré les économies futures réalisées sur les factures d'énergie ;
  • Accessibilité : la mise en œuvre de l'ITE nécessite un échafaudage ou une nacelle pour accéder aux zones élevées du bâtiment, ce qui peut ajouter des coûts et complexités au projet ;
  • Réglementation : certaines régions imposent des règles strictes quant au type de finition autorisé ou limitent l'utilisation de l'isolation par l'extérieur dans des secteurs sauvegardés ou protégés du patrimoine architectural.

En conclusion, l'isolation thermique par l'extérieur est une solution efficace pour réduire votre impact environnemental tout en améliorant la performance énergétique de votre logement. Nous vous encourageons à étudier les différentes techniques d'ITE disponibles ainsi que les coûts et aides gouvernementales afin de déterminer si cette approche convient à votre situation spécifique.

Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous invitons à lire le guide complet dédié à l'ITE sur le site de K-LITE.

Articles similaires

Quelle est la différence entre maître d’œuvre et courtier en travaux ?
Quelle est la différence entre un architecte et un maître d’œuvre ?
Courtier en travaux : comment effectuons-nous le choix des entreprises ?
Les Piliers du Bâtiment sur le journal du Bâtiment et du TP !
Artisan du BTP : pourquoi faire appel à un courtier en travaux ?
Les 7 avantages d'un courtier en travaux